Accueil / Actualités / Réunion du Comité d’Orientation et de Suivi (COS) de FEVE 3

Réunion du Comité d’Orientation et de Suivi (COS) de FEVE 3

Le projet Frontières et Vulnérabilités au VIH en Afrique de l’ouest (FEVE) qui est à sa troisième phase (2016-2020) a organisé la première réunion du comité d’orientation et de suivi. C’est un cadre d’échange et de partage d’expériences entre les acteurs impliqués dans la lutte contre les IST/VIH et les bénéficiaires de ces interventions. Ceci pour mieux apporter des réponses adéquates aux interventions à travers des solutions identifiées par les différentes parties prenantes.

La salle de formation de FMG a servi de cadre pour la réalisation de cette réunion ce 04 septembre 2019. Ont pris part à cette rencontre, 16 participants qui sont venus représentés nos partenaires institutionnels (CNLS, PNLSH, OCAD) et opérationnels (points focaux et responsable des services adaptés du projet, associations des populations clés et d’autres organisations engagées dans la lutte contre la pandémie notamment Health Focus, AGBEF et RAJGUI).

Les principaux objectifs de cette réunion étaient :

  • Présenter les principaux axes  d’intervention du projet ;
  • Partager les résultats et défis à mi-parcours de la troisième phase ;
  • Restituer les résultats de la revue à mi-parcours du projet ;
  • Actualiser la composition des membres du COS ;
  • Définir les principales orientations du projet.

Pour ce faire, l’équipe de la coordination a procédé à la présentation des grands axes d’intervention du projet suivi des réalisations obtenus entre 2016 et 2018, mais aussi les défis qui ont prévalus dans l’atteinte des résultats escomptés. Elle a ensuite présenté les résultats issus de la revue à mi-parcours du projet qui est une sorte d’évaluation externe réalisée par des acteurs venant des pays membre du réseau FEVE.

Cette cascade de présentation a permis aux participants d’avoir une vision commune sur l’ensemble des activités du projet ; c’est ainsi que les débats ont été ouvert où chacun s’est exprimé  en vue d’améliorer non seulement les interventions à l’endroit des bénéficiaires, mais aussi pour instaurer une bonne coordination entre acteurs impliqués dans la lutte contre le VIH.

Ces échanges ont ainsi abouti à la définition des orientations du COS. Parmi ces orientations, figurent le renforcement de capacités des associations des populations clés pour une gestion pérenne des AGR, organisation des campagnes de prélèvement pour la charge virale, l’autorisation des membres du COS à capitaliser les acquis du projet pour en faire un outil de plaidoyer auprès d’autres partenaires, élaboration des lettres pour adresser aux institutions concernées pour désigner un élément devant être membre du COS, association de  l’OCAD dans l’identification et le recrutement des pairs éducateurs des usagers de drogue, organisation des activités de plaidoyer dans les centre de prise en charge des PVVIH pour l’application effective de nouvelle donne ‘’dépister traiter’’ et planification de deux COS annuels soit un par semestre au compte de l’année prochaine.

Quant à la composition des membres du COS, les participants se sont entendus à se retrouver dans un bref délai et dans un cadre plus restreint pour approfondir la réflexion dans  la mise en place du COS.

Daouda SOUARE

 

ça pourrait vous intéresser

Comité Régional de Pilotage du projet FEVE

Messe annuelle depuis FEVE 2, le comité de pilotage régional a été une nouvelle fois ...