site de rencontre
Inauguration du Centre de santé associatif de Labé PDF Imprimer

Après un an de travaux de réflexions, d’études, et de concertations, ESSENTIEL a contribué, en partenariat avec l’ONG Guinéenne Fraternité Médicale Guinée (FMG), à la mise en place d’un Centre de Santé Associatif (CSA) dans la commune urbaine de Labé (Guinée).

Tout au long du processus, les acteurs clés de la santé sur le territoire (Direction Préfectorale et Régionale de la santé, Mairie, Préfecture, Autorités du quartier, Mutuelles) ont été associés et impliqués dans l’action, pour tous les aspects (depuis les démarches administratives pour l’achat du bâtiment au lancement du centre).
Le fonctionnement du Centre de Santé Associatif de Tata 1 est assuré par un médecin, trois agents techniques de santé et un technicien de laboratoire.
Le 11 février 2012, le centre a commencé à fonctionner. L’engouement sur les 15 premiers jours montre le bien-fondé de l’initiative et confirme la nécessité de son implantation sur la commune urbaine de Labé.

Aujourd’hui, le CSA développe son activité, en fonction des paquets de services disponibles sur lesquels il s’est engagé avec le district sanitaire de Labé. Ce sont entre autres : les Consultations Primaires Curatives (adultes et enfants), les consultations prénatales et les accouchements, les soins infirmiers, la dispensation de Médicaments Essentiels Génériques, la vaccination, les examens de laboratoire et la mise en observation.

 

En plus des soins de santé primaire, les services de soins suivants sont proposés : la prise en charge en ambulatoire de la santé mentale, de l’épilepsie, de l’hypertension artérielle, et des IST/VIH/SIDA.

Lire la suite...
 
Rapport du comité d’orientation et de suivi du Projet FEVE (Frontières et Vulnérabilités au VIH) en PDF Imprimer

Introduction

Le 23 Mars 2012, s’est tenue dans la salle de conférence du CNLS, la première  session  consacrée au comité de suivi et d’orientation du Projet FEVE en Guinée.

Etaient présents

  • Le Secrétaire Exécutif et la cellule de communication du CNLS
  • Le représentant de la Direction Nationale de la Prévention et de la Santé Communautaire du  Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique
  • Le représentant du Programme National de Lutte contre le Sida
  • Les représentants de PSI et de REGAP+ (Réseau des ONG des PVVIH)
  • Le Directeur Préfectoral de la Santé de Fria (un des sites d’intervention du projet FEVE)
  • Les bénéficiaires, représentants des groupes vulnérables : Le Président de l’Arc-en-ciel et une paire éducatrice du projet FEVE, membre de l’Amicale des Sœurs
  • L’équipe FEVE/Guinée

Excusés : GIZ

Absents : ONUSIDA, PNUD, UNFPA, MSF/Belgique

Préparation de la rencontre

Pour l’organisation du comité, la Direction Exécutive de FMG au travers de son équipe de FEVE Guinée a bénéficié du soutien technique du secrétariat exécutif du CNLS.

Lire la suite...
 
PDF Imprimer

Frontières et Vulnérabilité au VIH/SIDA en Guinée

Présentation du projet

Intitulé et référence de l’action : Frontières et vulnérabilités au VIH en Afrique de l’Ouest

Période : Janvier – décembre 2011

Organisation de mise en oeuvre de l’action : Fraternité Médicale Guinée

Partenaire stratégique : ENDA SANTE

Partenaire financier : GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG, Ministère des affaires étrangères, Direction de la coopération au développement.

Partenaires opérationnels : CNLS, PNPCSP, districts sanitaires des sites couverts (Conakry, Dubréka, Boké, Koundara et Fria), OCB

Zones d’intervention : Conakry, Tanènè, Fria, Kamsar, Dabiss et Saréboïdo

Bénéficiaires: Groupes vulnérables (PS, MSM, PVVIH, OEV, populations mobiles dont transporteurs, marchands, pécheurs), OCB, Associations des PVVIH, Formations sanitaires, Equipes cadres de district, Ecoles…Lire la suite en PDF

 
PDF Imprimer

Modèle de soins aux malades mentaux en milieu rural africain

« Cas du village thérapeutique de Moriady »

Expérience d’une organisation non gouvernementale (Fraternité Médicale Guinée) en Guinée.

Abdoulaye Sow2

Dans le contexte africain, l’histoire des villages rappelle souvent le souvenir de l’enfance, retrace l’architecture de la famille ou encore exprime la vie en communauté. Elle soulève également la peur d’être ensorcelé, truqué, possédé par des diables, frappé par le mauvais sort ou sujets aux interdits.

En Afrique, le citoyen s’identifie généralement à son village même s’il passe une grande partie de sa vie dans les villes. Pourtant, si d’aucuns y retournent à chaque occasion pour retrouver leurs sources, leurs racines ancestrales ou une inspiration, d’autres s’y rendent à peine ou jamais par crainte d’être attaqué par l’un ou l’autre malheur surnaturel. C’est dans cet environnement fort complexe qu’une ONG, « Fraternité Médicale Guinée », composée essentiellement de médecins généralistes et de paramédicaux, s’est engagée à offrir en collaboration avec des professionnels venus de l’occident, les soins de santé mentale dans un village de 1400 habitants.

L’action consiste à créer un dispositif de prise en charge médicale, sociale et psychologique des malades mentaux dans un village situé à 123 km de Conakry, capitale de la Guinée.

Lire la suite...
 
PDF Imprimer

Santé mentale, comme porte d’entrée à l’installation

 

d’un service de santé de première ligne

Initiative développée en Guinée par Fraternité Médicale Guinée (FMG)1

Comment un paquet spécifique de soins comme la santé mentale peut devenir une porte d’entrée pour un service de santé

polyvalent de première ligne ?

Abdoulaye SOW2

Nous sommes en 2002, une équipe médicale composée d’un psychiatre européen et des agents de santé polyvalents (médecins généralistes et infirmiers) guinéens initie un lieu de consultations médicales pour malades mentaux dans un village de moins de 1000 habitants. Le village « Moriady », se trouve à 12 km de la ville de Kindia, elle-même située à 135 km de Conakry, capitale de la République de Guinée.

Lire la suite...
 
« DébutPrécédent4142SuivantFin »

Page 42 sur 42

Annonces Google

Valid XHTML and CSS.