Un cas social plutôt complexe PDF Imprimer

30 juin 2015.

Ce jour 23 juin 2015 à 12h 05m, FMG a reçu dans son centre de santé de Hafia minière,  une femme âgée d’une trentaine d’années pour accouchement. Elle était accompagnée par l’une de ses copines.

Elle est admise pour grossesse à terme, en travail. Elle a accouché normalement à 12h 30 mn d’une fille vivante pesant  2,9 kg, taille 50 cm, Périmètre crânien 32 cm. L’examen du nouveau-né ne montre aucune anomalie (malformations, signes de détresse). Après la délivrance, la maman se portait bien. Le dépistage VIH du nouveau-né est négatif et il a bénéficié de sa première dose de vaccin. L’accouchée déclare avoir commissionné sa copine pour informer sa famille et prendre les habits. Malheureusement, jusqu’à 15h aucun membre de la famille n’est présent et la copine non plus, n’est de retour. C’est ainsi que l’équipe médicale du centre de santé s’est mobilisée à trouver un pagne propre pour l’accouchée. Dans les environs de 18 heures, l’équipe étant occupée à d’autres urgences, l’accouchée a profité pour s’en aller en laissant son bébé. Jusqu’à 19 heures, aucune nouvelles de l’accouchée. L’équipe de garde a confié le nouveau-né à la matrone du centre qui s’est occupée du nouveau-né jusqu’au lendemain. Nous avons informé les voisins et le chef du quartier et, le lendemain la gendarmerie la plus proche via la police judiciaire. Un processus d’adoption est engagé par un couple qui s’est présenté à la gendarmerie après en avoir fait la demande.

 

Annonces Google

Valid XHTML and CSS.