Fin des ateliers de formation en santé mentale des ONG/UNICEF PDF Imprimer

Conakry, 12 août 2015

Ce 4 aout 2015 ont pris fin à Kindia les séries d’ateliers de formation des agents des ONG soutenues par UNICEF intitulé « Projet de renforcement des capacités et d’accompagnement technique de 5 ONG partenaires de l’UNICEF pour la mise en œuvre des activités de prise en charge psycho-sociale en faveur des enfants et familles affectés par Ebola, en Guinée »

L’équipe des facilitateurs était composée de 5 formateurs ainsi qu’il suit : pour les zones de la Haute, moyenne Guinée et la forêt : Dr Siaka Sangaré, médecin, chargé de la santé mentale au complexe thérapeutique de Moriady (Kindia), Amadou Oury SY, Travailleur social en santé mentale au centre de santé associatif de Hafia Minière (Conakry)

Pour la zone de Kindia : Dr Abdoulaye SOW, médecin expert en soins de santé primaire (Conakry) et Mme Amatigui Diallo : Assistante sociale en santé mentale au centre de santé associatif de Hafia Minière (Conakry).

 

Avant d’effectuer la formation, l’équipe a partagé la démarche suivie, les supports utilisés et les acteurs touchés,  en insistant sur la démarche participative comme étant un exercice qui vise à ce que : 41 Agents de terrain (superviseurs et agents sociaux) des ONG soutenus par l’Unicef sur la prise en charge psychosociale des enfants et familles affectés par maladie à virus Ebola en Guinée, soient formés et bien outillés pour leur meilleur contribution à la lutte contre la maladie à virus Ebola en Guinée.

 

Pour une économie d’échelle, l’équipe de facilitateurs s’est rendue dans les chefs-lieux des régions (lieux d’intervention des ONG) où les Agents de terrain  sont regroupés pour assurer la formation selon le calendrier partagé, amendé et validé avec les 5 ONG concernées, avec ainsi qu’il suit :

-        Deux (2) jours à KISSIDOUGOU (du 24 au 25 Juillet 2015) ;

-        Deux (2) jours à KANKAN (du 27 au 28 Juillet 2015) ;

-        Deux (2) jours à  DALABA (du 30 au 31 juillet  2015) ;

-        Deux (2) jours à Kindia (du 04 au 05 août 2015).

 

Les modules et les supports de la formation ont été préparés d’avance soumis au Mandataire puis présentés lors de chaque atelier selon une démarche participative basée sur des brefs exposés soutenus par des diapos (en vidéo projection) suivis des jeux de rôles, des études de cas, de questions / réponses et des débats en plénière ;

 

Les délais de deux (2) jours fixés par lieu de formation ont été respectés, avec un (1) jour de voyage pour le déplacement des facilitateurs d’un lieu de formation vers le second retenus.

Conformément aux contenus de la formation, les participants ont bénéficié des thèmes sur : (i) les Rappels généraux sur la maladie virus Ebola, (ii) les premiers secours psychologiques (iii) comment aider de manière responsable (iv) Comment apporter les PSP : par la bonne communication avec les personnes en situation de détresse, Se préparer pour aider et suivre les principes  d’action : observer, écouter et mettre en contact, (v) Prendre soins de soi et de ses collègues (vi) Les signes de détresse, de dépression mineure et l’état de stress post-traumatique, (vii) les troubles mentaux courants (viii) la Référence (iv) le Travail en réseau et en équipe.

S’agissant du nombre de participants ayant bénéficié de la formation 41 Agents de Terrain ont été touchés sur 30 prévus.

Les ateliers de formation se sont déroulés correctement avec une forte mobilisation des Agents de terrain, les responsables des ONG, les autorités locales et les responsables de l’UNICEF sur le terrain.

 

Après chaque atelier de formation, les participants ont été outillés avec des supports (en papier) portants les modules de la formation afin de leur faciliter, l’adaptation des contenus aux réalités du terrain et à la démultiplication des acquis auprès des personnes ressources, une fois leur retour.

 

Pour la méthodologie utilisée : les facilitateurs se sont employés à la méthode participative basée sur le brainstorming, des exposés suite aux travaux de groupe, des études de cas, des témoignages avec beaucoup de jeux de rôle suivi  de synthèses en plénière. Cette méthode a bien répondu à la spécificité du groupe des participants (allant de très jeunes Agents aux adultes avec un niveau de formation différent). Toute la communication a été faite en français avec  traduction et explication des concepts difficiles dans les langues locales pour un meilleur partage vers un même niveau d’information.

 

Au titre du contenu des Power Point à présenter chaque jour (entre 120 à 140 Slides), le temps de présentation / débats s’est avéré très court, ce qui a mis les facilitateurs (malgré leur endurance et compétence) tous les jours sous pression. Néanmoins, les participants ont toujours fait preuve de patience et de satisfactions ne réclamant que plus de temps désormais à accorder aux séances de formation de ce genre.

 

Pour rompre la monotonie, et éviter l’ensommeillement des participants, Facilitateurs et Participants, ont fait recours aux devinettes et proverbes du terroir pour détendre les participants.

 

Annonces Google

Valid XHTML and CSS.