ReCCAP et sa deuxième session de formation régionale (JOUR 1)

En ce jour 24 mai 2021, il y’a eu le démarrage de la formation des formateurs référents sur les outils de cartographies et d’estimation de la taille des populations vulnérables au VIH/SIDA.

Cette formation se déroule à Mbour du 24 mai au 04 juin.

La cérémonie d’ouverture a été présidé par le Directeur d’Enda Santé, qui dans son allocution a situé le contexte du projet ReCCAP et a mis le focus sur l’enjeu de cette formation régionale.

Ce fut ensuite l’allocution de la Coordinatrice des formations des formateurs référents du projet ReCCAP, qui a insisté sur le fait que cette formation sera totalement différente de celle classique, car elle  sera à la fois théorique et pratique et a terminé son l’allocution par le rappel  des objectifs de la formation qui sont entre autres :

  • Partager les principes généraux de la recherche opérationnelle en santé et de l’éthique dans la recherche en santé ;
  • partager les méthodes d’analyse statistique de base ;
  • maîtriser les méthodes d’estimation de la taille des populations ;
  • maîtriser les méthodes et outils de la cartographie en santé ;
  • maîtriserlesprocédésd’analyseetdeprésentationdesdonnéescollectées ;
  • partager les stratégies de mise en œuvre de la Pr EP et des auto tests pour le VIH/sida.

Après les différentes interventions, cette première journée de formation à débuter par le  module  portant  sur l’évolution de la réponse au VIH présenté par le Directeur d’ENDA. Il a fait ressortir l’importance de la cartographie et l’estimation de la taille dans la définition des stratégies de riposte au VIH                                            « car beaucoup de données certes existent mais n’aident souvent pas à avoir des actions plus efficaces ».

Dans sa présentation, il a fait ressortir que la prévalence du VIH seul ne pourra pas  infléchir la tendance du VIH, mais qu’il est aussi nécessaire de :

  • savoir ou trouver les groupes vulnérables ;
  • savoir combien sont-ils ?;
  • savoir quels sont leurs besoins ?

Après cette entrée en matière de cette deuxième formation régionale, les activités ont continué avec le deuxième module portant sur la recherche opérationnelle et le troisième sur l’introduction à la statistique descriptive suivi des séances de travaux pratiques.

Le formateur dans la session « sur la recherche opérationnelle » a  présenté les étapes d’une recherche, les types de recherches…. ; et a insisté sur le respect  des principes d’éthique.

Pour la session « sur statistique descriptive », le formateur a défini certains termes notamment « une variable, la médiane, la moyenne, les extrêmes minimum et maximum, le mode… », avant d’expliquer les méthodes de calculs et leurs importance.

Il est très important de notifier que cette formation est originale, elle allie de manière innovante l’apprentissage théorique et pratique ; l’utilisation à la fois de méthodes simples et d’outils modernes de collecte et d’analyse des données en cartographie de la santé car les données relatives aux populations clés sont évolutives et nécessitent ainsi une mise à jour continue.

Cette première journée de formation a été clôturée par des travaux de groupes.

Extrait du rapport  de la première journée produit par M. Alpha Amadou DIALLO et Mme  Safiatou BALDE .

Date : le 24 Mai 2021.

Par Mariama BALDE, coordinatrice du projet ReCCAP.

ça pourrait vous intéresser

ReCCAP et sa deuxième session de formation régionale (JOUR 2)

La  deuxième journée de la formation a démarrée par la restitution des travaux de groupe …