Accueil / Actualités / Mission d’évaluation du programme FMG – MEMISA

Mission d’évaluation du programme FMG – MEMISA

FMG a accueillie le 11 août 2019  la  mission d’évaluation intermédiaire du projet FMG-Memisa conduite par le  Professeur Yves COPPIETTERS’T WALLANT.

L’évaluation intermédiaire dont il s’agit est formative et aide à la prise de décisions éclairées pour la suite du projet. Son objectif principal est de fournir un regard externe sur le programme MEMISA-MSV en Guinée afin de pouvoir l’améliorer et apporter les éventuelles corrections nécessaires dans une vision d’optimisation continue. Elle a l’ambition d’être exhaustive en vérifiant  globalement et de manière indépendante les résultats (produits, effets, impact) et apprécier l’efficacité, l’efficience, la pertinence et la durabilité du programme en matière de développement. Elle doit également (1) analyser la Théorie de Changement à la base de l’intervention, examiner sa faisabilité, la pertinence des hypothèses et proposer des recommandations pour l’améliorer, (2) analyser le lien et la cohérence avec les Objectifs de Développement Durable (ODD) dans les résultats attendus du programme et au travers des  indicateurs utilisés, (3) tirer les principaux enseignements et formuler des recommandations pratiques concernant le suivi des interventions, et (4) apprécier l’attention donnée aux thèmes transversaux de genre et environnement ainsi qu’à la digitalisation, en tant que priorité politique du bailleur.

La mission s’est déroulée du 12 au 18 Août 2019 et a parcouru plus de 1000 km dans la zone d’intervention du projet (Conakry, Kindia, Mamou, Labé et Lelouma) à la rencontre des professionnels des centres de santé primaires (Moriady, Timbo, Pita, Tata 1, CMC de Boruoudji, Thiaguel Bory et Hafia Minière) soutenus par le projet. L’évaluateur s’est aussi entretenu de manière indépendante avec les cadres des districts sanitaires de Mamou et de Labé. Le séjour a été mis à profit pour une prise de contact en débats / discussions avec les membres des 3 organisations de la société civile (OSC) partenaires du Projet, notamment, le collège des Médecins COMEC – Gui, le réseau des promoteurs de la protection sociale PPSOGUI et es Actions Concertées pour la Santé (ACS).

Globalement, nous confie l’évaluateur les résultats atteints sont encourageants « je remercie l’équipe de coordination pour l’efficience des résultats et vous propose de rendre plus efficace ces résultats au sein du système de santé régional ; comme ça à la fin du programme, le tout sera intégré et dilué au système de santé publique »

Ceci dit, son œil externe a permis d’attirer l’attention des parties prenantes pour prendre en compte désormais, les autres indicateurs de létalités liées aux maladies telles que le paludisme, la tuberculose et le VIH/SIDA devant aussi, faire l’objet d’attention pour une réduction au sein de la population en général au même titre que la santé mentale introduite en milieu communautaire.

L’évaluation intermédiaire a permis de baliser le chemin des 2 ans et demi restants pour l’atteinte des objectifs actuels et ceux qui seront proposés par l’évaluateur.

Thierno Hady Bah

Chargé de Suivi-évaluation/capitalisation

ça pourrait vous intéresser

Première ligne de soins et riposte au COVID-19 en Guinée : FMG soutient les initiatives des réseaux professionnels d’acteurs.

Fraternité Médicale Guinée (FMG) appui des réseaux professionnels d’acteurs. Les communautés au travers PPSOGUI, COMEC-Gui ...