Accueil / Actualités / TERMES DE RÉFÉRENCE MISSION DE RENFORCEMENT DU COLLEGE DES MÉDECINS GÉNÉRALISTES COMMUNAUTAIRES DE GUINÉE (COMEC-GUI) Elaboration du projet associatif et plan d’action stratégique du COMEC-GUI, dans le cadre du projet de “Médicalisation des zones rurales à travers la promotion des médecins généralistes communautaires au Bénin, Guinée et Mali”

TERMES DE RÉFÉRENCE MISSION DE RENFORCEMENT DU COLLEGE DES MÉDECINS GÉNÉRALISTES COMMUNAUTAIRES DE GUINÉE (COMEC-GUI) Elaboration du projet associatif et plan d’action stratégique du COMEC-GUI, dans le cadre du projet de “Médicalisation des zones rurales à travers la promotion des médecins généralistes communautaires au Bénin, Guinée et Mali”

1. Historique du projet et de l’association

Fraternité Médicale Guinée (FMG) est une organisation de la société civile dont la vocation principale est d’offrir une assistance médico-sociale aux couches les plus vulnérables de la population guinéenne. Depuis fin 2014, en partenariat avec l’ONG française Santé Sud, FMG intervient dans des zones rurales des régions de Labé et Mamou, pour la mise en œuvre du projet de « Renforcement du système de santé par l’installation de médecins généralistes communautaires privés dans les communes rurales de Guinée ». A cet effet, dix (10) médecins généralistes communautaires (MGC) ont bénéficié d’une aide à l’installation dans ces deux régions entre 2014 et 2018. Leur activité contribue à améliorer l’accès aux soins et la qualité des prestations médicales pour les populations vivant en milieu rural.

A la suite de ce projet est née, en 2017, une association représentative des MGC guinéens créée à leur propre initiative, dénommée le “Collège des médecins communautaires de Guinée(COMEC-GUI), rassemblant les 10 MGC installés dans la zone de Labé et de Mamou, ainsi que quelques médecins privés indépendants. Le COMEC GUI possède une charte et des statuts définissant les objectifs de l’association comme suit :

  • Promouvoir dans les zones rurales et urbaines des projets locaux pour assurer partout et pour tous, les soins de santé essentiels, avec une attention particulière sur les personnes vulnérables ;
  • Susciter et pérenniser une pleine participation communautaire ;
  • Développer l’opérationnalité et les compétences des Médecins communautaires par la conception et la mise en œuvre de modules de formation professionnelle adaptés ;
  • Contribuer à la recherche des solutions adaptées aux problèmes de santé communautaire grâce à la recherche action;
  • Rendre opérationnelles des équipes d’urgences mobilisables compétentes et équipées en vue d’apporter une assistance humanitaire, en cas d’épidémies, de catastrophes ou de conflits ;
  • Fédérer les compétences en matière de santé et d’activités de plaidoyer pour une véritable implication des Médecins communautaires dans la mise en œuvre des politiques nationales de santé.
  1. Objectifs et résultats attendus du projet MZR

A la suite des premières installations de MGC en Guinée entre 2014 et 2017, un nouveau projet a débuté, en partenariat avec Santé Sud, FMG, et le COMEC-GUI: “Convention Programme : la médicalisation des zones rurales à travers la promotion de la médecine généraliste communautaire au Bénin, en Guinée et au Mali”, de juin 2019 à juin 2022. Ce projet vise à renforcer l’accès durable à des soins de qualité pour les populations des zones rurales de ces trois pays.

Son objectif spécifique est la promotion de la médicalisation des zones rurales à travers la reconnaissance du métier de médecin généraliste communautaire. Cette reconnaissance passe par l’atteinte de quatre résultats :

  • Le renforcement et l’extension du réseau de médecins généralistes communautaires exerçant en première ligne en zone rurale
  • Le renforcement et la reconnaissance des OSC professionnelles représentant les MGC en tant qu’interlocuteur de référence des responsables de la santé publique
  • La structuration du cadre institutionnel d’exercice des MGC et son inscription progressive dans les politiques publiques grâce à une concertation réunissant acteurs publics et privés
  • La méthodologie de médicalisation des zones rurales est capitalisée, évaluée et partagée avec les partenaires nationaux et internationaux en Afrique de l’Ouest

Le COMEC-GUI va être impliqué sur chaque résultat attendu ; la reconnaissance de son cadre d’exercice et le renforcement des compétences est un facteur clé pour la réussite du projet.

  1. Les objectifs de la consultance

La mission de consultance aura pour objectif d’accompagner le COMEC-GUI, selon une démarche participative, afin de l’aider à réaliser la mise à jour et la formalisation de son projet associatif, ainsi que la définition d’un plan de développement stratégique, traduisant en ressources et en actions le projet associatif.

Cette activité qui fait partie du deuxième résultat attendu du projet (cf. ci-dessus) vise à renforcer la structuration du COMEC – Gui représentant les MGC de Guinée, dans le but de lui permettre de mieux répondre à ses objectifs de promotion et de défense des intérêts de la profession de médecins généralistes exerçant en zone rurale. Ce renforcement doit permettre à terme au COMEC-GUI de gagner en reconnaissance auprès des différents partenaires institutionnels, en visibilité, en efficacité dans leur démarche et en autonomisation dans la gestion de ses finances et de leurs activités de soutien et d’extension des réseaux de MGC.

  1. Cadre méthodologique pour l’élaboration du projet associatif et du plan d’action stratégique

Le rôle du consultant sera d’aider les représentants et membres de l’association à élaborer ou mettre à jour et valider collectivement les documents cadres définissant leur organisation.

Selon une méthodologie définie au préalable, le travail du consultant nécessitera dans un premier temps à une préparation par une analyse documentaire, un travail de concertation avec les membres et partenaires de l’association afin d’établir un diagnostic général des enjeux de l’association. Il s’agira de recueillir les perceptions individuelles des parties prenantes, notamment sur le projet, les finalités et les valeurs de l’association, ses activités, son fonctionnement, ainsi que les approches développées par d’autres organisations ayant des objectifs similaires.

Dans un second temps, des ateliers de travail avec le bureau exécutif et/ou les adhérents de l’association seront organisés pour recueillir les informations et organiser la réflexion collective. Des partenaires extérieurs pourront le cas échéant être invités à participer à ces ateliers

Enfin, toutes ces activités donneront lieu à la production de documents de référence (projet associatif, plan d’action stratégique) pour le COMEC-GUI. Cela pourra être l’occasion pour le collègesi cela s’avère nécessaire, de mettre à jour les principes de fonctionnement et les documents-cadre de l’organisation (statuts, charte, règlement intérieur, outils de communication…). Tous ces documents seront, selon les procédures en vigueur dans l’association soumis à une validation par l’assemblée générale.

Plus précisément, il s’agira de :

  • Accompagner l’élaboration du projet associatif du COMEC-GUI: Ce document établit les objectifs généraux, clarifier sa vision, ses missions, ses valeurs, ses savoirs faire, ses principes d’action, ses ambitions, son public cible et son terrain d’intervention.
  • Décliner ce projet associatif en plan opérationnel ou plan d’action stratégique :Ce document doit permettre de définir les objectifs à atteindre pour le COMEC-GUI pour les prochaines années et de déduire les activités à mettre en œuvre et les moyens à mobiliser pour atteindre les objectifs ciblés. Le plan d’action stratégique doit proposer des solutions concrètes pour développer et renforcer l’association au moins jusqu’à la fin du projet.

Un accent particulier devra être mis sur les éléments suivants :

  • Définir une stratégie de communication et de plaidoyer: Compte tenu de l’éloignement entre les membres, définir une stratégie de communication pour faciliter la circulation d’information en interne. Identifier les enjeux et moyens de mobilisation, de communication et de plaidoyer auprès des populations et autorités publiques clefs (Direction Préfectorales de la Santé, Direction Régionale de la Santé, Ministère de la Santé).
  • Accompagner le COMEC-GUI dans le renforcement de son modèle économique: En tenant compte des revenus des MGC, de l’expérience, des objectifs et des ressources de l’association, définir les activités permettant d’alimenter le modèle économique du COMEC-GUI.
  • Renforcer les instances de gouvernance mises en place: Accompagner le président du COMEC-GUI et les membres du bureau exécutif et du conseil d’administration dans la fédération, la gouvernance des membres et la communication interne. Si nécessaire une proposition de révision des statuts de l’association pourra être envisagée afin de renforcer la gouvernance et les capacités de l’association d’atteindre ses objectifs.
  • Définir les besoins en formation des représentants et membres de l’association pour les aider dans la réalisation de leur projet associatif: En fonction des objectifs fixés, des thèmes de formation pourront être définis dans différents domaines tels que la gouvernance associative, la communication, le plaidoyer et la gestion financière. La mise en œuvre de ces activités de formation pourra être réalisée dans un deuxième temps par le projet à la suite de cette consultance.
  1. Organisation de la consultance

Cette mission doit se réaliser selon une approche participative, avec les membres du COMEC-GUI, l’association FMG, et Santé Sud. Le/a consultant(e) devra ainsi régulièrement collaborer avec les équipes terrain, tout particulièrement la direction du COMEC-GUI et le chef de Projet FMG.

Le/a consultant(e) devra respecter les procédures de travail de FMG et la convention tripartite définie entre les trois associations partenaires. L’organisation logistique, administrative et sécuritaire des ateliers de travail sera de la responsabilité de FMG et du COMEC GUI. Le/a consultant(e), aura à sa charge de fixer l’agenda des ateliers et d’en assurer l’animation et les comptes rendus selon le cadre d’exercice définie par les associations partenaires.

Une concertation préalable entre le/a consultant(e) et les partenaires COMEC-GUI et FMG permettra de planifier le nombre et la durée des ateliers ainsi que la liste des participants.

Plus précisément, le/a consultant(e) s’engage à:

  • Prendre connaissance des documents de référence mis à disposition par FMG, COMEC-GUI et Santé Sud.
  • Après réception des termes de référence, établir une proposition technique et financière incluant une note méthodologique d’intervention et les résultats à atteindre.
  • Intégrer les éléments de remarque et les demandes de précisions proposées par les associations partenaires, puis établir sur cette base une version finalisée de la note méthodologique d’intervention.
  • Réaliser un briefing avec l’équipe projet et la direction du COMEC-GUI à Conakry et à Labé, et entretenir des échanges réguliers tout au long de la mission.
  • Si besoin, réaliser des visites auprès des MGC sur le terrain.
  • Réaliser un débriefing après chaque mission avec l’équipe projet à Labé et la direction du COMEC-GUI.
  1. Livrables attendus
  • Une proposition technique et financière sous forme d’une note de cadrage incluant les méthodes de travail, les objectifs à atteindre, le budget prévisionnel, les interlocuteurs privilégiés, le calendrier de mise en œuvre.
  • Un compte-rendu pour chaque atelier de concertation.
  • Un document de projet associatif validé par l’association COMEC-GUI.
  • Un plan d’action stratégique déclinant la mise en œuvre du projet associatif par l’association COMEC-GUI
  • Les documents cadre de l’association mis à jour (Statuts, Règlement intérieur, manuel de procédures …).
  1. Compétences souhaitées

Les candidats devront nécessairement avoir les compétences suivantes :

  • Spécialiste en développement organisationnel
  • Expérience d’au moins de 5 ans dans le domaine de l’accompagnement des réseaux, collèges et OSC de Guinée ;
  1. Processus de recrutement

Suite à la publication de ces termes de références sur le site de FMG, les candidats devront soumettre une proposition technique et financière incluant une note méthodologique d’intervention.

La sélection du candidat retenu se fera en fonction de la qualité de la proposition technique et financière considérée comme la mieux-disante.

  1. Deadline pour la soumission des notes de cadrage par les candidats :

 15 novembre 2020 à 00H00.

Pour toutes informations complémentaires, veillez nous contacter au

628 707 894/drsowab@msn.com, 622 451 272/bapatbarry87@gmail.com

ça pourrait vous intéresser

FEVE Guinée renforce les capacités de ses prestataires dans la prévention et la prise en charge médicale des cancers du col utérin des groupes vulnérables

Dans le cadre de l’amélioration de la prise en charge des populations clés sur la ...