Renforcement des interventions communautaires !

Sise quartier Hafia Minière 030 BP 34 tél. (00224) 664 50 49 14

     Guinée. Email : drsowab@fmg-ong.org N° 3494 / MIS / CAB / DNAP/95

 

Avril 2021

Projet « Renforcement du système de santé pour assurer la continuité des services et l’accès aux soins des populations vulnérables dans le contexte COVID 19 en République de Guinée » dans sa logique d’intervention ».

En Avril 2021, dans le but d’éviter que les services de santé soient sous-utilisés par les populations à cause de la peur d’attraper le COVID dans sa zone d’intervention, le projet FMG – MEMISA – UE, a réaliser la formation / orientation de 21 Agents de santé communautaire (ASC) provenant de 21 formations sanitaires partenaires du projet (avec le financement de l’Union Européenne).

Les thèmes de la formation portent sur les techniques Information – Education – Communication (IEC) sur la COVID-19 et le processus de Changement de Comportement pour être en capacité de véhiculer efficacement des messages de sensibilisation auprès des populations.

Les acteurs communautaires (AC / RC) de manière participative, se sont exercés à des jeux de rôle et des simulations pour s’approprier des différentes tâches qui les attendent sur le terrain (en milieu réel). Les différents outils et techniques de la sensibilisation, l’animation et la communication pour le changement de comportement ont été largement travaillé avec alternance de la théorie à la pratique. Les qualités d’un bon animateur et  les éléments du processus de CCC ont fait l’objet de débats / discussions et de pratique.

Globalement il a été retenu que : l’animation communautaire est l’activité qui permet aux AC/RC d’éveiller chez les individus et / ou les groupes d’individus leur désir d’accomplir une action. En cela l’animation est un outil efficace qui permet aux populations d’efficacement participer dans le processus de changement de comportement.

Dans le processus de Communication soit interpersonnelle ou de masse pour le Changement de Comportements les AC / RC ont fait beaucoup de simulation et de sketchs pour l’affinement de leurs compétences envers les résultats suivants :

  • Savoir engager un entretien entre un groupe de personnes, entre l’animateur et le groupe pour le changement de comportement cela à l’aide de la causerie éducative ;
  • Pour effectuer les visites à domicile, les échanges ont porté sur les comportements à adopter lors de la visite à une personne ou à une famille en vue de (i) prodiguer des conseils, (ii) de donner des informations sur un sujet précis ; (iii) de trouver une solution à un problème pour le changement de comportements à la fin de la VAD;

Ainsi les techniques de jeux de rôles ont permis aux apprenants de savoir incarner en tant qu’acteur / animateur les personnages pour faire passer un message à un groupe cible sous forme de plaisanterie.

Ces différents savoirs et connaissances ont été acquises à l’aide de travaux de groupes, de simulations et de répétitions organisés entre participants et facilitateurs dans une démarche en lien direct de la théorie à la pratique.

En conclusion, l’atelier de formation a connu la participation de 21 invités et les sessions de formation ont été dispensées conformément au guide du formateur qui était très adapté à l’apprentissage des adultes. Les deux facilitateurs ont pu correctement se relayer afin de donner des enseignements nécessaires pour des apprenants de niveau différent.

La traduction des concepts en langage du terroir a permis la compréhension générale et l’assurance des participants à leur retour de faire la restitution. À la fin des séances de formation, les recommandations suivantes par niveau ont été formulées :

Aux Agents et Relais Communautaires formés :

  • Avoir les qualités d’un bon animateur et les mettre en pratique au cours de l’animation communautaire ;
  • Respecter les étapes de réalisation de chaque technique d’animation communautaire sans précipitations ;
  • Avoir un public entre 15 et 25 personnes maximum pour éviter les incompréhensions ;
  • Faire la synthèse générale de chaque rencontre lors des VAD en ressortissant les conclusions importantes pour la famille qui doit retenir les points évoqués lors de la discussion après chaque entretien.
  • Remercier les membres de la famille pour leur disponibilité et prendre un autre rendez-vous si nécessaire à la fin de chaque entretien ;
  • Ranger le matériel et demander la route avec respect de la coutume ;
  • Remplir la fiche technique d’animation et de renseignement et revoir son plan de travail à réaliser et le suivi.

NB : les outils de travail doivent obligatoirement être remplis le jour même de l’activité donc, ne pas attendre longtemps sinon l’oubli s’installe.

Aux organisateurs : L’équipe de coordination du projet veillera :

  • Au suivi des activités communautaires effectuées, lors des supervisions trimestrielles et/ou des missions de travail sur le terrain ;
  • A l’analyse des rapports mensuels des Agents Communautaires ;
  • Au maintien de la bonne communication avec les responsables des centres de santé à travers un lien téléphonique dynamique pour la bonne coordination des activités ;
  • A l’évaluation participative du bon fonctionnement du système de mise en œuvre des activités communautaires.

DATES : 30 Avril 2021                                                

 

Par Mr BAH Thierno Hady, Projet FMG – MEMISA – UE

 

ça pourrait vous intéresser

Mission de Suivi du Projet FMG – MEMISA – UE Coordination Régionale FMG de LABE

                              …