Accueil / Actualités / Projet de riposte a la prison centrale de Conakry, en action

Projet de riposte a la prison centrale de Conakry, en action

Comme annoncé, le projet a été lancé ce 4 juin 2020 par la première session de formation de 2 jours sur les connaissances du COVID-19. Ce 6 juin, la seconde session portant sur la Santé sexuelle et reproductive (SSR) des filles et femmes a été abordée. Elle est soutenue par l’organisation d’une collecte d’informations sur les besoins des femmes en santé sexuelle et reproductive au travers l’organisation des groupes d’entretien. L’analyse des données collectées appuiera le montage d’un programme à long terme sur la santé sexuelle et reproductive des femmes  dans la principale prison du pays. Durant les 3 prochains mois (juin-août 2020), les connaissances acquises par les  femmes/filles formées sur la SSR seront transmises à leurs paires. Les deux sessions de formation ont été clôturées ce samedi 6 juin par une cérémonie de remise des intrants (équipements de protection et autres matériels de prévention) à l’administration de la prison. Etaient présents, la responsable du Projet Promotion Droits Santé Sexuelle et Reproductive/SheDecideschez Enabel et son assistant technique, l’équipe de direction de FMG, le régisseur de la prison centrale et le directeur national adjoint de l’administration pénitentiaire.

Parmi les formateurs, notre confrère Dr Thierno Sadou Diallo et l’équipe amazone de FMG composée des docteures Mariama Baldé, Bilgissou Bah, Aissatou Niakaté et de Marie Justine Diallo. Merci aux deux chauffeurs (FEVE et Fonds Mondial) de FMG qui ont facilité la mobilité

Abdoulaye Sow, Directeur exécutif

ça pourrait vous intéresser

Appel à Candidatures

  Contexte Fraternité Médicale Guinée (FMG), ONG d’assistance médico-sociale, N°: 3494 MIS/CAB/ DNAP/95 a pour ...