Accueil / Actualités / MESSAGE DE NOUVEL AN DU DIRECTEUR EXECUTIF DE FRATERNITE MEDICALE GUINEE

MESSAGE DE NOUVEL AN DU DIRECTEUR EXECUTIF DE FRATERNITE MEDICALE GUINEE

Cher(e)s tous et toutes : Membres, personnel, sympathisants, contractuels, bénévoles et partenaires de FMG

 

En ce début du nouvel an, permettez-moi de vous adresser toute la gratitude de Fraternité Médicale Guinée pour les services rendus et l’engagement toujours renouvelé.

L’année 2020 a été difficile pour toute la communauté internationale, entre l’épidémie de coronavirus, les calamités naturelles, des démocraties tordues par-ci et par-là, des violences humaines de toute nature…en Libye, au Yémen, au Haut karach, en RDC…

Chers collègues, notre pays a connu un peu de tout ça à des degrés divers. L’épidémie de coronavirus s’est déclarée chez nous au mois de mars 2020,  nous avons connu également des violences dans tous les coins du pays, violences principalement humaines,qui étaient pourtant évitables, mais hélas !

Fraternité Médicale Guinée a elle aussi connu des difficultés liées à l’incertitude de mise en œuvre de ses projets mais aussi des moments de stress pendant le passage de COVID-19 dans ses installations ici à Conakry et à Labé.

Dans un tel environnement mondial, africain, guinéen et de FMG, c’est le pire était sur toutes les lèvres…

Heureusement, le pire n’est pas arrivé.L’année 2020 s’en va avec toutes les incertitudes qu’elle nous a imposées durant ses 12 mois.

Nous souhaitons que le nouvel an nous éloigne de tous ces mauvais souvenirs. D’ailleurs, l’année 2021 s’est bien annoncée, avec l’arrivée à la maison blanche de la sagesse et de l’ouverture ; des vaccins contre la COVID-19 partout dans le monde, une Europe unie malgré le Brexit, l’Afrique qui connait quelques poussées démocratiques avec l’élection présidentielle paisible au Niger dont les résultats sont attendus aujourd’hui même.

Chers collègues, en Guinée, malgré le climat social délétère en 2020,  l’épidémie de coronavirus est restée sous contrôle grâce aux efforts conjugués et à la volonté surtout de Dieu

A FMG, malgré le passage stressant de COVID-19 dans ses installations, son équipe est restée soudée et s’en est plutôt bien sorti.La solidarité a pris le dessus ; une solidarité interne mais aussi au-delà de nos frontières.

Nos projets sont restés très solides et ont bien tenu grâce à nous tous mais aussi de nos partenaires qui nous ont cru et nous ont porté confiance.

Les projets FEVE, Fonds Mondial, DAN, FMG-Memisa, ReCCAP et Santé Sud ont gardé le cap et se sont même émancipés en se distinguant dans la lutte le coronavirus avec plusieurs micro-projets déroulés dans plusieurs coins et recoins du pays

Nos trois centres de santé sont restés débout grâce à l’engagement de leur personnel et surtout la solidarité que les projets leur ont apportée et j’ose dire également, grâce au leadership de la direction exécutive.

Durant cette période d’incertitude, FMG est même arrivée à décrocher des nouveaux projets : COVID-19 à la prison centrale de Conakry et le volet psychosocial du projet She decides avec Enabel, FMG-Memisa-UE avec l’Union Européenne, CAP-CSU avec ESSENTIEL et le projet de promotion de la santé sexuelle et reproductive dans le cadre de COVID-19 avec Culture 4 change et l’Institut de Médecine Tropical d’Anvers. Avec ces projets, nous avons agrandi la famille FMG par des nouvelles venues, des nationaux mais aussi des internationaux. Pour la première fois, FMG reçoit deux assistants techniques expatriés, une consultante nationale pour accompagner l’institution à devenir solide et être une vitrine des organisations de la société civile guinéenne. Il faut noter également des ressources humaines supplémentaires pour les projets mais aussi des nouveaux postes pourvus. Pour la première fois, FMG a signé le contrat d’un responsable de passation de marchés en son sein. Un parc automobile achalandé et bientôt des gros investissements dans plus de 40 structures de soins publics et associatifs dans 4 régions sanitaires du pays et aussi 8 nouvelles installations de médecins généralistes communautaires en zone rurale à proximité de nos populations autochtones.

Des efforts sont en train d’être dégagés pour que certains de nos projets qui se sont clôturés le 31 décembre (FEVE et Fonds Mondial) ou qui se clôturent au printemps prochain soient reconduits ou reviennent avec d’autres couleurs.

Avec tous les contacts établis en 2020, toutes les sollicitations reçues, tous les réseaux crées, nous pensons que 2021 verra plusieurs acquis consolidés, des nouveaux partenariats crées et que des nouveaux projets verront le jour.

Tous ces acquis et toutes ces belles perspectives sont au crédit de chacun d’entre nous. Nous avons tenté tant bien que mal à les partager avec la communauté internationale au travers de notre site internet (www.fmg-ong.org ). Vous me permettrez de tirer un grand chapeau à ceux qui ont contribué à cette visibilité et la lisibilité. Ils sont nombreux mais trois se distinguent, la divulgation de leur nom me semble primordial pour encourager ceux qui sont en train d’emboiter leur pas et pour stimuler ceux qui sont toujours en hibernation. Mariama Baldé du projet ReCCAP, Daouda Souaré du projet FEVE et surtout le doyen Thierno Hady Bah du projet FMG-Memisa-DGD-UE sont des vrais ambassadeurs et d’un grand atout pour la visibilité de Fraternité médicale Guinée et de ses actions. Ils ont alimenté notre site internet par  leurs belles plumes et ont permis de faire travailler nuit et jour une quatrième personne qu’il faut féliciter à juste titre. Malan Sagna du projet FEVE,merci

 

Tout en souhaitant mes meilleurs vœux à toutes et tous, je prie Dieu de nous donner la force pour tenir et aller de l’avant en 2021.

 

Abdoulaye Sow

ça pourrait vous intéresser

LA PREMIERE PROMOTION CARTOLOCS DE GUINEE ET LA REALISATION DE LA PREMIERE ETUDE CARTOGRAPHIE ET ESTIMATION DE LA TAILLE DES POPULATIONS CLES A KINDIA.

Du 11 au 27 décembre 2020, s’est réalisé  la formation des acteurs terrains et l’étude ...