Synergie d’actions pour la coordination et la mise en œuvre des activités logistiques et de la chaîne approvisionnement des médicaments essentiels dans la région de Labé

 

 

Article N°8 : Février 2021

Fraternité Médicale Guinée au milieu des partenaires de la Région de la Moyenne Guinée pour un plaidoyer de l’introduction des médicaments de santé mentale dans les rayons de la PCG !

En effet, FMG avec l’accord du Ministère de la santé de Guinée a introduit le paquet santé mentale auprès de dix (10) Centres de santé de base, depuis 2017. Ces services de prise en charge des pathologies mentales et de l’épilepsie, ne nécessitent plus un personnel qualifié ainsi, leur proximité géographique et socioculturelle en fait un lieu privilégié pour établir la relation humaine entre les prestataires de soins, les patients et leurs familles. Toutes les commandes de ce réseau en médicaments essentiels de santé mentale sont directement adressées à l’ONG FMG qui, avec l’aide de ses partenaires de Belgique assure l’approvisionnement avec un recouvrement des coûts.

Dans le grand souci de corriger les insuffisances et retards du système d’approvisionnement en (MEG) médicaments essentiels génériques financé à terme par un système de recouvrement des coûts et pour améliorer la chaîne d’approvisionnement, la Direction régionale de la santé (DRS) de Labé à travers l’Inspection Régionale de la Pharmacie et du médicament avec l’appui financier et technique du programme GHSC-PSM Guinée a organisé ce 22 Janvier 2021, la réunion mensuelle du Groupe de Travail Gestion des Approvisionnements et du Stock (GTGAS).

Cette réunion d’une journée a permis de réunir une équipe pluridisciplinaire composée de 22 Participants comme suit : le Responsable de la PCG, le chargé Statistique de la région, le pharmacien de l’hôpital régional, le chargé de planification / formation, suivi et recherche de la Région, le chargé de la Santé de la reproduction et la PF de la région, la Représentante de la GIZ le Représentant de HSD/JHPIEGO, le Représentant de l’UNFPA, le Représentant RTI/Stop Palu Plus, le Représentant de Childfund, le Représentant Plan Guinée, le Représentant du PAM, le Représentant de l’UNICEF, le Représentant de l’OMS, le Représentant de LABOGUI, le Représentant du CNLS, le Représentant de la Croix Rouge française et deux (2) Représentants de Fraternité Médicale Guinée (FMG), qui ont abordé les thématiques suivantes :

  • Rupture et sur stockage d’intrants d’un même programme au sein du même district ;
  • Méthodologie pour faire les redéploiements de stock avec l’appui des partenaires locaux ;
  • Sous notification des réceptions des intrants ;
  • Mise en place d’un mécanisme de coordination et de suivi des activités logistiques.

 

La rencontre a été sanctionnée par un procès-verbal de réunion avec un plan d’action de suivi des recommandations qui ont été diffusés et mis à la disposition de tous les participants par le Pharmacien Inspecteur Régional (Président de séance de la réunion).

Dans la présentation des activités des partenaires : les représentants de FMG, informent de l’utilisation des médicaments de santé mentale par un réseau de 10 centres de santé partenaires du Projet FMG – MEMISA – UE. La Coordination Régionale de FMG (avec l’accord de la Direction Exécutive) sollicite l’appui du Groupe de Travail Gestion des Approvisionnements de la Région de Labé (GTGA) pour une prise en compte des molécules de santé mentale dans les commandes courantes de la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG). Le Département Médicaments de FMG s’engage d’élaborer une liste exhaustive des molécules de santé mentale indispensables qui sera transmise à la PCG par la Direction Régionale de la PCG de Labé avec tous les souhaits que le niveau national assure l’intégration des médicaments génériques de la santé mentale dans le circuit des commandes de la PCG.

 

Par Mr BAH Thierno Hady, Projet FMG – MEMISA – UE

 

ça pourrait vous intéresser

Journée médicale à la maison centrale de Conakry, FMG vole aux secours des détenus pour la promotion de l’accès à des soins de santé

La prise en charge sanitaire des personnes placées sous-main de justice se pose avec acuité ; …