Contre la covid – 19 : les prestataires de soins de pita s’arment pour être en capacité d’affronter le risque de menace de la 2e vague de covid – 19 :savoir se protéger soi même, protéger sa famille et protéger les patients contre la transmission des infections !

Projet FMG – MEMISA-UE

« Renforcement du système de santé pour assurer la continuité des services et l’accès aux soins des populations vulnérables dans le contexte COVID 19 »FED/2020/417-279

Article N°12 : Pratique du lavage des mains et du port correct des équipements de protection individuelle (EPI)

DATES : Du 1er au 04 février 2021

  • L’importance de l’hygiène des mains :

L’hygiène des mains est le meilleur moyen de prévenir la propagation des germes dans les établissements de soins et au sein des communautés. Elle nous protège personnellement, elle protège nos collègues, nos patients et au retour à la maison, elle protège notre famille. L’hygiène des mains permet de prévenir de nombreuses infections associées aux soins de santé.

En effet, selon les formateurs « La main, notre outil de travail, est le principal maillon de la chaîne de contamination » et « L’hygiène des mains réduit la transmission des micro- organismes pour nous-mêmes et pour les autres »

Pour bien marquer l’importance du lavage des mains, les facilitateurs ont proposé une pratique avec de la peinture à eau de couleur jaune qui est versée sur la paume des concurrents qui, avec les yeux fermés font la simulation du lavage de leurs mains selon leur savoir-faire en 40 à 60 secondes bien chronométrées.

Après ce temps convenu et respecté, les concurrents s’arrêtent, ouvrent les yeux puis présentent leurs mains au vu et au su de tout le monde.

  • Voilà le résultat de la similation du lavage des mains :

Malgré la grande attention accordée par les uns et les autres à cet exercice de simulation l’on observe visiblement que certaines parties de la main, manquent de peinture jaune (donc n’ont pas été correctement lavées). Cela a été tellement évocateur et convaincant pour tout le monde, que l’ensemble des apprenants ont pris l’engagement d’accorder désormais plus d’attention à cette opération de lavage des mains en suivant étape par étape le processus de lavage correct des mains.

  • Vérification stricte par les formateurs :

Les formateurs ayant été très fermes dans la conduite de l’exercice de simulation, montrent du doigt à chaque concurrent les parties non coloriées en jaune donc, qui n’ont pas été touchées et,« motus bouche cousue » Personne n’a discuté, ni ne s’est défendu car le constat était très évocateur par la réalité en face.Ce qui a convaincu tous les concurrents à mieux faire :« la promotion de l’hygiène des mains à la fois dans les formations sanitaires, dans les ménages et dans tous les lieux de regroupement des populations ».

  • LA TECHNIQUE DE LAVAGE DES MAINS A L’EAU ET AU SAVON : Les bonnes pratiques du lavage des mains commencent par mouiller les mains abondement, appliquer suffisamment du savon pour recouvrir toutes les surfaces des mains et frictionner correctement sur un temps nécessaire et suffisant de (40 à 60 secondes).
    • Mettre les Equipements de Protection Individuelle (EPI) :

    Les équipements de protection (EPI) sont des vêtements ou équipements spécialisés portés par les personnels de santé, les patients ou les visiteurs pour se protéger ou protéger les autres contre les germes. Parmi les EPI, on a montré et pratiqué le port de quelques-uns cités comme suit : le couvre – chef, la cagoule, les lunettes, les masques, l’écran facial, la blouse, la combinaison, le tablier, les gans, les bottes le tout dans un jeu au réel de simulation« comment porter ou mettre » et « du comment enlever »cela à tour de rôle par tous les participants pour la maîtrise parfaite du port et la protection adéquate contre les germes.

    Témoignage : Dr Bachir, Chargé de Formation et planification à la DPS de Pita

    Cette formation en Prévention et Contrôle des Infections dans ce contexte de la COVID – 19 des Agents de Santé de Pita m’a particulièrement séduit à cause de l’approche méthodologique utilisée et la prestation des formateurs : une évaluation initiale du niveau des participants qui a permis aux formateurs de connaitre le déficit à combler pendant les quatre (4) jours de formation.

    La formation était vraiment interactive basée sur des exemples concrets et des pratiques. Des séances de simulations ont permis à tous les apprenants de comprendre et d’assimiler les différentes notions théoriques. Ce qui m’a surtout séduit, est la manière de faire les évaluations des participants au début et à la fin de la formation :

    – Évaluation pratique : chaque participant est passé devant l’ensemble des participants pour réaliser une pratique sur le lavage des mains et le port des gans, une note lui a été donnée selon la grille critériée préétablie à cet effet.

    – Une évaluation théorique (papier) pour pouvoir comprendre le niveau des participants avant et après de la formation.

    A la fin de cet atelier en PCI et selon les signes objectifs, je puis dire que tous les Agents qui ont participé sont capables :

    – De faire un bon système de tri ;

    Mettre en place un système de gestion des déchets biomédicaux efficace ;

    De préparer une solution de décontamination et de traiter le matériel médical selon les normes et procédures en vigueur ;

    – De se protéger, de protéger les collègues et les patients et surtout de protéger sa famille au retour au domicile.

    MES RECOMMANDATIONS :

    Aux Participants :

    –          De faire la restitution aux hygiénistes et aux autres Agents qui n’ont pas pu participer à la présente formation.

    Aux Partenaires FMG – MEMISA :

    –          De mettre en place un système de suivi post formation en collaboration pour évaluer et améliorer la qualité des pratiques courantes dans les différents établissements de soins partenaires du projet FMG – MEMISA – UE.

    Je vous remercie !

     

    Par  Mr BAH Thierno Hady, Projet FMG – MEMISA – UE

ça pourrait vous intéresser

Journée médicale à la maison centrale de Conakry, FMG vole aux secours des détenus pour la promotion de l’accès à des soins de santé

La prise en charge sanitaire des personnes placées sous-main de justice se pose avec acuité ; …