Accueil / Actualités / Revue par les Paires (RP) du Projet FEVE 3: Quels apports du représentant de FMG en Guinée Bissau ?

Revue par les Paires (RP) du Projet FEVE 3: Quels apports du représentant de FMG en Guinée Bissau ?

La revue par les pairs, innovation apportée par FEVE 3 est perçue comme une méthode participative pour réaliser une évaluation à mi-parcours du projet. Elle permet aux parties prenantes de tirer et de partager les leçons des premières années de mise en œuvre du projet.

En Guinée Bissau, le responsable de Suivi-évaluation de FEVE-Guinée était membre de l’équipe de pairs.

Pour rappel la revue par les pairs a démarré dans trois pays (Sénégal, Niger et Cap vert) en décembre 2017, une phase pilote qui s’est terminée en octobre 2018. A la restitution des résultats de cette phase pilote, qui a connu un grand succès, la coordination régionale du projet a suggéré de poursuivre l’expérience  afin de couvrir l’ensemble des pays couverts par le projet.

La RP s’appuie sur une série de questions portant sur la pertinence, l’alignement et l’appropriation de l’approche retenue  dans  chaque  pays ;  l’efficacité  des  interventions ;  la  qualité  et  l’efficience  des processus  et  la  pérennité  et réalisabilité  des  interventions sont également explorées.

Ainsi du 14 au 24 Avril 2019 une mission composée du Directeur de SANACCES (partenaire du projet FEVE), d’un consultant Sénégalais et de deux paires de Guinée et de Burkina Faso, tous responsables Suivi-évaluation de leurs pays ont effectué le déplacement au pays d’Amilcar Cabral.

Plusieurs rencontres ont été effectuées auprès des partenaires et acteurs impliqués dans le projet. L’équipe a réalisé des entretiens et a participé à des activités (causeries, cliniques mobiles) dans les sites visités.

En termes de résultats de la revue, il s’avère que les interventions du projet sont pertinentes par rapport au contexte épidémiologique du VIH avec une prévalence de 3,3% chez la population générale, 17,7% chez les PS, 2,6% chez les HSH et 7,2% chez les personnes handicapées. La situation épidémiologique particulière des handicapés justifie d’ailleurs le classement de cette cible parmi les populations prioritaires dans la riposte dans ce pays. Les pairs ont attesté que les interventions du projet s’alignent aux stratégies nationales dans la mesure où les résultats sont partagés et utilisés par les partenaires stratégiques, en particulier le Ministère de la Santé.

Les autorités gouvernementales se sont appropriés du programme  au travers leur soutien et implication dans les activités du comité d’orientation et de suivi qui se tient chaque trimestre. Quant à l’efficacité, les entretiens réalisés auprès des bénéficiaires ont démontré une connaissance acceptable sur les comportements à moindre risque à adopter pour éviter la transmission des IST/VIH et ceci grâce aux activités de sensibilisation.

Le représentant de FEVE-Guinée a été sur tous les fronts et a contribué à la production d’un rapport largement partagé.

Daouda Souaré

Suivi-évaluation Fève-Guinée

ça pourrait vous intéresser

Le quotidien d’un Assistant : Le cas de l’assistante de Programmes de FMG

Le 8 octobre 2018 par note circulaire n° 245/DE/FMG/018, est créé un poste d’assistante des ...