Accueil / Actualités / Participation à la formation sur la Protection des données personnelles

Participation à la formation sur la Protection des données personnelles

Conakry, le 21 mai 2019

Le cadre stratégique commun (CSC) crée par la DGD suite à l’analyse contextuelle commune (ACC) de la Guinée, est composé des acteurs de coopération non gouvernementale Belges (ACNG), leurs partenaires locaux et les agences de coopération internationale (ACI) Belges en Guinée. Il constitue d’une part, un espace de réflexion sur des possibilités de collaboration, les synergies et des complémentarités à développer et d’autre part, de partage d’expériences et d’apprentissage pour assurer une participation active et efficace de la coopération Belge au développement de la Guinée.

Le premier cadre stratégique s’est tenu en Belgique en 2016 et les deux suivants (2017 et 2018) en Guinée. Au cours de la rencontre annuelle du CSC tenue en novembre 2017, les participants ont convenu d’un thème d’apprentissage collectif portant sur la digitalisation en raison du fait que la plus part des organisations participantes avaient présenté des activités avec une forte évolution vers le numérique. Une trajectoire d’apprentissage collectif portant sur la « Protection des données à caractère personnel » a été proposée par TRIAS (chef de file du CSC).

Dans le processus de réalisation de cette trajectoire, l’Institut de Formation et d’Expertise Juridique a été recruté pour une assistance juridique d’audit sur le traitement des données à caractère personnel et l’animation d’un atelier de formation. FMG partenaire de Memisa a été l’objet de cet audit. Au terme de ce processus TRIAS a organisé un atelier de Formation portant sur le « protection des données à caractère personnel ». Cet atelier s’est tenu le 21 mai 2019 au Petit Bateau et a connu la participation du directeur exécutif de FMG.

L’atelier a permis aux participants d’avoir toutes les informations sur la thématique et une compréhension de la loi  en la matière (Loi sur la Cyber sécurité et la Protection des Données Personnelles « LCPD ») promulguée depuis juillet 2016. Par exemple, il est dit dans cette loi « le traitement des données à caractère personnel est confidentiel, il doit être effectué exclusivement par des personnes qui agissent sous l’autorité du responsable du traitement des données  et seulement sur ses instructions » (art. 41 LCDP)

FMG a sollicité TRIAS afin que l’ l’Institut de Formation et d’Expertise Juridique (IFEJ) visite ses locaux, face un diagnostic de sa politique de Protection des données personnelles, fasse des préconisations et assure le suivi d’amélioration que l’Organisation mettra en place.

ça pourrait vous intéresser

Collaboration entre tradipraticiens et agents de santé pour une meilleure santé mentale : Quel chemin et comment s’y prendre?

  De tout temps et dans plusieurs contextes, les guérisseurs traditionnels ont été à l’avant-garde ...