Accueil / Actualités / COVID 19 ET CONTINUITÉ DES SOINS LE PROJET ReCCAP GUINÉE ACCOMPAGNE LE PROCESSUS

COVID 19 ET CONTINUITÉ DES SOINS LE PROJET ReCCAP GUINÉE ACCOMPAGNE LE PROCESSUS

Durant le mois de décembre, plusieurs équipements de protection ont été distribués.

L’avènement de la Covid-19 a perturbé l’offre de soins dans les structures de prise en charge. Devant cette situation, il est indispensable de focaliser l’attention sur l’ensemble de la population en particulier chez les groupes vulnérables notamment les PVVIH et populations clés. Même si l’ampleur des fakes news a contribué à cette perturbation, force est de reconnaitre qu’il y a un manque criard d’équipement de protection individuelle. C’est pourquoi le projet ReCCAP a opté pour la sensibilisation, l’accompagnement des structures de soins et les sites de fréquentation des populations clés. Comme la sensibilisation seule ne suffit pas pour une bonne action de prévention le projet a mis à disposition   de matériels et produits nécessaires et efficaces pour lutter contre la propagation du virus.  Les professionnels de santé qui sont en première ligne,  ont  plus besoin des équipements de protection dans ce contexte de Covid 19 où ils sont les plus exposés. 

Des milliers de masques de fabrication locale ont été produits par un groupe de jeune fille, une manière pour le  projet ReCCAP de contribuer à la valorisation de l’expertise locale et aussi de soutenir l’économie locale.

Parmi les équipements de protection distribué, figuraient des masques chirurgicaux, du FFP2, des gants, des gels hydro alcooliques, des bonnets, des blouses, des écrans faciaux  etc. ; dont les bénéficiaires sont ; quinze (15) structures sanitaires ; quatre (4)  associations de populations clés et PVVIH et plus d’une vingtaine de site de fréquentation  des populations clés dans la ville de Conakry et à l’intérieur du pays.

 Que nous soyons dans une situation de fragilité nécessitant un suivi particulier ou qu’on ait tout simplement besoin de se faire consulter, il ne faut pas que nous hésitons nous devrons continuer à fréquenter les structures de soins.

Coronavirus, même pendant l’épidémie, continuions à nous faire soigner.

 

Mariama BALDE

ça pourrait vous intéresser

LA PREMIERE PROMOTION CARTOLOCS DE GUINEE ET LA REALISATION DE LA PREMIERE ETUDE CARTOGRAPHIE ET ESTIMATION DE LA TAILLE DES POPULATIONS CLES A KINDIA.

Du 11 au 27 décembre 2020, s’est réalisé  la formation des acteurs terrains et l’étude ...